Points d’attention pour la mise en œuvre de pavage vert

Pour la mise en oeuvre d’un pavage vert, il faut tenir compte de plusieurs choses importantes pour assurer une croissance efficace et durable du gazon. En effet, la mise en œuvre d’un pavage vert exige un soin particulier. Après tout, vous travaillez avec une matière vivante pour laquelle vous créez l’environnement idéal. Nous soulignons quelques points d’attention pour la mise en œuvre afin d’obtenir des résultats durables, esthétiques et qualitatifs. 

  • « Les concepteurs nous disent régulièrement qu’ils préfèrent ne pas opter pour un pavage vert parce qu’il ne resterait beau et vert que temporairement. En cas de sécheresse prolongée, il faut être réaliste et il est évident que l’herbe se fanera temporairement un peu partout. Mais si vous accordez suffisamment d’attention à la fondation, ainsi qu’à un bon terreau, au mélange d’herbe et à un entretien minimum, votre pavage restera vert tout le reste de l’année. »
    Sven Tilkin
    Product Development Manager chez Stradus

Sous-fondation

L’assise non liée doit être suffisamment perméable, mais également compactée. Pour éviter des tassements trop importants, elle doit être suffisamment porteuse pour la catégorie de voirie choisie. Les fondations doivent être posées dans le profil et finies de manière parfaitement plane. Pour déterminer le compactage approprié, nous conseillons de toujours consulter un expert. Dans certains cas, une sous-fondation n’est pas absolument indispensable.

Substrat de fondation

Le substrat choisi avec un pH de 4,5-7 doit être porteur et stimuler en même temps la croissance des racines. La proportion entre matériau portant et terreau se situe autour de 70/30 avec un volume de pores > 30 % pour l’infiltration d’eau nécessaire. Les minéraux grossiers choisis présentent une fraction de 16/32 mm 

et doivent être résistants au gel et à la pression. Tenez compte d’une épaisseur maximale de 20 cm pour le substrat de fondation, qui doit se trouver au minimum 10 cm au-dessus du niveau de l’eau souterraine. Compactez le substrat de fondation choisi par couches de 10 cm de la manière correcte (rouleau). Posez ensuite la couche suivante. Le substrat est livré humidifié et doit être mis en œuvre directement, sans manipulations intermédiaires. En cas de précipitations, couvrez le substrat pour ne pas affecter la mise en œuvre.

Substrat de lit de pose/couche de pose

Utilisez un substrat de lit de pose homogène de gravillons praticables et végétalisables lavés (4-8 mm). En combinaison avec un terreau ayant une faible teneur en matières organiques et un pH compris entre 4,5 et 7. Le substrat doit être posé sur une épaisseur de 4-6 cm à l’aide d’un rouleau. En cas de précipitations, couvrez le substrat pour éviter toute démixtion par l’eau.

Lisez aussi nos 4 conseils à propos des substrats de TerraViva, spécialiste des sols et des terrains.

Pose

Le pavage vert doit être posé à hauteur uniforme, perpendiculairement et en ligne. Le pavage vert doit être bien délimité tout autour pour éviter tout glissement du motif de pose. En fonction de la situation, renforcer les bordures environnantes avec un contrefort en béton damé. Il est conseillé de laisser les pavés durcir pendant minimum 35 jours avant leur mise en œuvre.

Pose mécanique

Suivant le motif de pose, il est généralement possible de mettre en œuvre un pavage vert à la machine avec une pince. La pince est munie d’une protection en caoutchouc et d’encoches réglables. En cas d’utilisation de machines lourdes, répartissez le poids sur le pavage à l’aide de plaques en plastique. Ne jamais amener les pavés avec une brouette aux endroits où la pose ne se passera pas à la machine; cela risque d’endommager les pavés.

 

Mélanges pour dalles gazon

Nous conseillons un mélange pour dalles gazon frais du jour avec env. 2,8 ‰ de semences de gazon vigoureuses et env. 9 % de matières organiques avec un pH entre 4,5 et 7. Le mélange de graines d’herbe est constitué de diverses espèces de graminées prégermées. Les espèces qui germent rapidement et croissent lentement par la suite avec des racines profondes (p. ex. fétuque élevée) rendent le gazon plus résistant à la sécheresse et à la chaleur. Le mélange préalable d’un excès de graines d’herbe dans le mélange pour dalles gazon empêche pratiquement l’apparition de mauvaises herbes.

Lisez également les conseils du spécialiste du gazon Barenbrug.

Remplissage/damage

Remplir d’abord à moitié les ouvertures pour gazon avec un mélange pour dalles gazon frais du jour à l’aide d’une pelle ou d’une chargeuse avec bavette en caoutchouc. Balayer le pavage et le vibrer à l’état sec avec une dameuse à ou un rouleau dameur. La plaque vibrante passe toujours sur la moitié de la  bande précédente. Pour éviter tout dommage au pavage, équiper la plaque vibrante d’un tapis en caoutchouc ou utiliser un rouleau dameur à rouleaux enveloppés de plastique. Toujours vibrer les pavés dans le sens de la longueur pour éviter toute déformation. Remplir les ouvertures pour gazon avec le mélange pour dalles gazon, arroser de sorte que le remplissage se tasse d’environ 10 à 20 % jusqu’à plus de 1,5 cm sous la face supérieure des pavés. Ainsi, le cœur de la graminée est protégé contre le trafic. Le mélange pour dalles gazon doit être mis en œuvre dans les 24 heures. En cas de précipitations, couvrez le substrat pour ne pas affecter la mise en œuvre. Au deuxième passage, vibrer le pavage avec un vibreur pour pavés. Toujours vibrer les pavés dans le sens de la longueur pour éviter toute déformation.

Remplissage au balai

Pour une combinaison de pavage fermé et ouvert, nous conseillons de remplir les joints du pavage fermé avec du sable de concassage 0-2 mm contenant une majorité de particules fines. Remplissez les joints du pavage fermé au balai ou à l’eau. Après le vibrage, sablez encore  une fois le pavage et le laisser en place sur le pavage quelque temps.

Mise en service

Après la pose, le pavage vert peut être mis en service. Après 2 à 3 semaines, humidifiez à nouveau (aspergez légèrement). Normalement, le pavage verdit après 3 semaines.